Principes

lycee Pontonniers de StrasbourgLycée des Pontonniers, Strasbourg

  • Le dispositif des Sections Internationales est fondé sur un enseignement en (et non pas de) 2 langues, de sorte que la langue de la Section n’est pas une LV1. Cet enseignement est articulé dès la maternelle autour de 2 programmes scolaires complémentaires – celui de la France* et celui du pays de la Section – délivrés normalement par des enseignants de ces 2 pays.
  • Dès lors qu’il est souvent plus efficace et plus apaisant d’apprendre les langues étrangères dès le plus jeune âge, les Sections Internationales débutent dès la maternelle.
  • L’apprentissage de langues étrangères perd de son sens en dehors d’un environnement culturel approprié. C’est pour cela que les Sections Internationales prévoient en partie un enseignement fondé sur les programmes scolaires du pays de la Section, incluant ses activités et traditions culturelles.
  1. De la même manière, la meilleure efficacité en matière d’enseignement des langues et des cultures est souvent atteinte en employant des enseignants du pays d’origine de la langue concernée. C’est pour cela que les établissements à Sections Internationales recrutent normalement des enseignants français (pour le programme français) et des enseignants du pays de la Section dont la langue maternelle est celle de la Section (pour le programme de la Section).
  2. Suivre – simultanément et dans leurs langues respectives – les programmes scolaires de la France et du pays de la Section permet d’habituer les jeunes à une pratique quotidienne de deux langues et de deux cultures. Cette pratique conduit à une plus grande ouverture d’esprit et facilite souvent l’apprentissage de langues et de cultures supplémentaires.

 

 

 

* Ce dispositif peut être répliqué dans d’autres pays.